Face au faible succès des emplois francs, le gouvernement veut réagir



Des emplois francs plus attractifs, c’est ce que prévoirait le gouvernement pour sauver ce dispositif. Pour l’heure, les objectifs sont loin d’être atteints. Seulement 4 300 contrats ont été signés en un an, au lieu des 15 000 prévus. Le principe de l’emploi franc est le suivant : pour embaucher en CDI une personne issue de quartiers en difficulté, 15 000 euros d’aides sont versées sur trois ans à l’employeur ou 5 000 euros sur deux ans en CDD.

Ce dispositif est indispensable selon un entrepreneur qui a ouvert son restaurant il y a quelques mois. Pourtant, il séduit peu. Le gouvernement envisage dès lors de l’élargir. Cette aide financière pourrait être prolongée en cas de renouvellement de CDD ou de transformation en CDI. Pour Mathieu Plane, économiste à l’Ofce, il faudrait aussi simplifier les démarches administratives pour le parton. 30% des dossiers sont ainsi rejetés, car l’employeur demande cette aide trop tard.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire