Ces deux joueurs qui avaient critiqué Zidane après son départ



Neuf mois et demi après son départ, Zinedine Zidane fait son grand retour sur le banc du Real Madrid. La nouvelle a secoué le monde du foot lundi et ravit les supporters, observateurs et joueurs du club. Mais pas tous. Deux d’entre eux ne devraient pas se réjouir du retour du champion du monde 1998. Gareth Bale et Dani Ceballos avaient tenu des propos critiques contre le Français après son départ du club l’été dernier.

« Si Zidane continuait, j’aurais dû trouver une porte de sortie »

Recruté en 2017 contre 16,5 millions d’euros, Dani Ceballos avait été peu utilisé par Zidane et lui en avait voulu. « Celui qui doit expliquer pourquoi il ne m’a pas laissé d’opportunités, c’est lui, avait-il lâché dans Marca. J’ai travaillé, j’ai essayé de lui rendre les choses difficiles, mais il est arrivé un moment où on se rend compte que c’est impossible. J’avais marqué deux buts à Vitoria et le match suivant à Dortmund, j’ai joué une minute. Quand les semaines passent et que vous ne vous sentez pas important, c’est plus difficile. A un moment où la saison était perdue, nous étions à 15 points du premier dans le championnat, mais je ne suis pas entré dans la dynamique. » Il avait également tenu cette phrase: « Si Zidane continuait, je j’aurais dû trouver une porte de sortie ».

Bale: « Je ne dirais pas que nous étions les meilleurs amis »

Un autre cador du vestiaire, plus éminent encore, avait un peu épinglé l’entraîneur. Ancien membre de la BBC, Gareth Bale avait en effet perdu sa place incontournable en manquant plusieurs rencontres à enjeu. Il avait évoqué ses relations assez fraîches avec l’entraîneur français. « Il ne m’a pas parlé depuis la finale (à Kiev, remportée par le Real face à Liverpool, 3-1, en 2018, ndr), en fait, je ne lui ai pas encore parlé, avait-il déclaré dans FourFourTwo. Notre relation était bonne. Je ne dirais pas que nous étions les meilleurs amis, c’était simplement une relation professionnelle normale. À Kiev, je me sentais vraiment frustré de ne pas avoir été titularisé. J’avais très bien joué depuis mon retour de ma dernière blessure mineure en décembre. J’ai marqué cinq buts lors de mes quatre derniers matches de championnat de la saison et j’ai senti que je méritais d’être titulaire. »

Dans une autre interview au Daily Mail, le Britannique avait réitéré ses propos. « J’étais assez en colère, pour être honnête. De toute évidence, j’ai senti que je méritais d’être titulaire, j’avais marqué des buts, alors, oui, je suppose que c’était difficile de mettre la colère de côté. (Le fait que Lopetegui parle anglais et que Zidane ne l’ait pas fait) aide évidemment, je peux parler à un entraîneur en espagnol, mais je n’entrerai peut-être pas dans les détails dont j’ai besoin. » 

Il avait aussi botté en touche au moment de choisir le meilleur entraîneur entre Zinedine Zidane et son successeur, Julen Lopetegui. « Je ne suis pas sûr de vouloir répondre à cela. » Lopetegui avait démis de ses fonctions en octobre, quarre mois seulement après sa nomination. 





RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire