belle opération pour Amiens, Monaco bute sur Bordeaux



Monaco-Bordeaux: 1-1 (Falcao / Briand)

Paulo Sousa a du boulot devant lui. Nommé vendredi comme nouvel entraîneur des Girondins, avant d’être officiellement présenté lundi, le Portugais aura pour objectif d’insuffler un nouveau souffle à une équipe à la peine ces dernières semaines. Incapable de s’imposer depuis le 17 février, Bordeaux a enchaîné samedi à Monaco (1-1) un quatrième match de suite sans gagner. D’abord solides en première mi-temps, les Girondins ont cédé à la 48e sur une tête croisée de Radamel Falcao, sur un très bon centre de Fodé Ballo-Touré. Jimmy Briand a offert l’égalisation aux siens à la 65e sur penalty, après une main de Falcao dans sa surface. Monaco a bien cru reprendre l’avantage à la 86e, mais le but de Vinicius a été refusé pour hors-jeu.

Bordeaux reste englué à la 13e place, alors que Monaco est 17e. Le club du Rocher n’a toujours pas perdu depuis le retour sur son banc de Leonardo Jardim et grappille un point précieux pour son opération maintien. Les coéquipiers de Falcao, qui disputait à Louis-II son 100e match de Ligue 1, comptent six points d’avance sur le barragiste, Dijon.

Amiens-Nîmes: 2-1 (Guirassy, Pieters / Alioui)

La bonne affaire du soir en Ligue 1 est à mettre au crédit d’Amiens. Les protégés de Christophe Pélissier, qui restaient sur un succès contre Nice (1-0) et un bon nul à Reims (2-2), ont réussi à faire tomber Nîmes (2-1). Cette victoire permet au club picard de monter à la 16e place, avec provisoirement sept points d’avance sur Dijon, barragiste, et huit sur Caen, premier relégable.

Les Nîmois, eux, restent 11es. Après une première période assez fermée, le match s’est emballé au retour des vestiaires. Arrivé cet hiver en provenance de Cologne, sous la forme d’un prêt jusqu’à la fin de la saison, Serhou Guirassy a ouvert le score à la 49e sur un tir en pivot en force du droit. Les Crocos ont réagi dans la foulée. De la tête, Rachid Alioui a égalisé à la 53e, avant qu’Amiens ne reprenne les devants à la 64e grâce à une autre recrue hivernale. Prêté par Stoke, Erik Pieters a redonné l’avantage aux siens de la tête. Les Amiénois ont ensuite joué à se faire peur avec l’exclusion de Guirassy à la 89e pour un tacle totalement en retard sur Denis Bouanga. Pas de quoi toutefois empêcher Amiens de l’emporter.

Dijon-Reims: 1-1 (Sliti / Zeneli)

« Il faut jouer pour gagner ce match-là, et surtout ne pas le perdre », avait demandé Antoine Kombouaré cette semaine en conférence de presse. Il a été entendu par ses joueurs. En parvenant à accrocher le Stade de Reims (1-1), les Dijonnais ont mis fin à une série de cinq défaites consécutives. Si leur maintien est encore loin, ils profitent de ce nul pour grimper à la 18e place en passant provisoirement devant Caen, qui se déplacera à Rennes dimanche.

La soirée avait pourtant bien mal débuté pour le DFCO. Pour avoir déséquilibré Boulaye Dia juste à l’entrée de la surface de réparation, Senou Coulibaly a été exclu dès la 3e. Six minutes plus tard, Arber Zeneli a ouvert le score du droit après un joli numéro de Dia. Mais les Dijonnais ont su se relancer aussitôt. Naïm Sliti a profité d’une main de Thomas Foket pour égaliser sur penalty à la 13e. Chaque équipe a ensuite eu ses temps forts, sans réussir à faire basculer la rencontre. Ce nul est un nouveau petit coup d’arrêt pour Reims, déjà tenu en échec il y a une semaine par Amiens (2-2) et qui pourrait perdre sa sixième place au détriment de Montpellier dimanche.





RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire