En Algérie, une nouvelle journée de mobilisation anti-Bouteflika attendue ce vendredi




Les Algériens opposés à un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika se préparent à manifester, vendredi, dans la capitale et plusieurs grandes villes du pays.



France24

A lire aussi

One Thought to “En Algérie, une nouvelle journée de mobilisation anti-Bouteflika attendue ce vendredi”

  1. Les médias français ont oublié l’affaire Bénalla, les « gilets jaunes » qui manifestent depuis plusieurs semaines contre la précarité et l’exclusion dans un pays supposé être démocratique, et ont également oublié la négociation suspecte par Macron pour le transfert de ses propres concitoyens « terroristes » ou « djihadistes » de Syrie vers l’Irak qui les jugerait sans leur appliquer la peine de mort pourtant prononcée contre les terroristes des autres nationalités. Mais que signifient cet intérêt pour l’Algérie qui attise les convoitises en raison de sa position géostratégique et de ses ressources énergétiques ? Que veulent les français, les turcs, les israéliens et autres pétromonarchies qui tentent depuis longtemps de tester la capacité de réaction de notre pays qui n’a pas sombré dans ces « printemps arabes » fabriqués par des officines connues ? C’est une véritable attaque coordonnée contre l’Algérie qui peut se lire au travers de ces multiples articles de la presse française. Personne n’est dupe quand on sait que la « réouverture » du procès de Khaled Nezzar en Suisse, les déclarations de Ferhat M’Henni appelant les algériens à prendre les armes, la découverte d’une importance quantité de cocaïne destinée à financer des actions de déstabilisation et de terrorisme, ainsi que cette quantité incroyable d’armes de guerre en provenance de Turquie destinée à « Daech » en Libye, sont des éléments d’une véritable entreprise de déstabilisation du pays. Qui a fourni la logistique à ces milliers de syriens « transportés » d’Alep vers la frontière algéro-nigérienne ? Pourquoi cet itinéraire ? Qui pousse des africains subsahariens à venir en masse en Algérie ? Pourquoi la France s’installe-t-elle à nos frontières et soutient-elle le Maroc dans son occupation illégale du Sahara occidental ? Pourquoi pousser toutes ces ONG à s’attaquer à l’Algérie quand notre pays prend des mesures visant la protection de sa sécurité intérieure face à cette vague d’immigrants venus de tous les pays subsahariens ? Pourquoi la France refuse-t-elle d’accueillir ces migrants ou à la limite consacrer des moyens à leur stabilisation dans leurs pays d’origine ? Macron ressemble à Mitterand qui avait à la veille de la décennie noire, demandé à notre pays de faire ceci et cela en disant « Il faut ». Que veut la France de notre pays ? « Le Figaro », « le Monde », même « L’Humanité » qui s’éteint, se font la course aux titres et aux analyses les plus ridicules en démontrant leur hostilité et leur haine viscérale de tout ce qui est algérien. Un ex. colon restera toujours un colon comme cet ex. espion et ex. ambassadeur de France à Alger qui s’est « subitement » attaqué à notre pays et à notre président.

Laisser un commentaire