Le Syndicat des cadres de la sécurité intérieure accuse le député insoumis Alexis Corbière de « favoriser les théories complotistes »



L’élu de Montreuil en Seine-Saint-Denis, Alexis Corbière, a déclaré, mardi matin sur franceinfo, avoir « l’impression qu’il y a des gaz lacrymogènes qui sont un peu inédits ».

Le Syndicat des cadres de la sécurité intérieure accuse le député insoumis Alexis Corbière de « favoriser les théories complotistes », après les propos du député La France Insoumise de Seine-Saint-Denis sur franceinfo mardi 12 février.

« On a un matériel dangereux, on a l’impression qu’il y a des gaz lacrymogènes qui sont un peu inédits », dans les cortèges des manifestations de « gilets jaunes », a affirmé mardi matin l’élu de Montreuil en Seine-Saint-Denis, Alexis Corbière.

Le syndicat a réagi sur Twitter : « Encore une fois, Alexis Corbière, va dans le sens de Raquel Garrido en sous-entendant que les forces de l’ordre utilisent un gaz secret… Voilà comment un homme politique favorise les théories complotistes ».





FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire