ces parisiens qui peuvent profiter de l’hécatombe pour se montrer



Kylian Mbappé

Une grande partie des espoirs parisiens reposent désormais sur ses épaules. En l’absence de Neymar et Edinson Cavani, Kylian Mbappé sera l’atout offensif n°1 du PSG à Old Trafford, ce mardi, en huitième de finale aller de Ligue des champions (21h, en exclusivité sur RMC Sport). Habitué à évoluer sur l’aile droite, le champion du monde devrait être repositionné dans l’axe.

Un secteur qu’il affectionne mais dans lequel il n’a brillé que par intermittences depuis le début de sa carrière. Dans l’antre des Red Devils, l’attaquant de 20 ans (22 buts et 14 passes décisives cette saison) va devoir prendre ses responsabilités, sachant que la plupart des actions offensives passeront par lui. Le destin européen de son club est entre ses pieds. Malgré son jeune âge, il est largement capable d’assumer. A condition de sortir le grand jeu.

Julian Draxler

Certains estiment que Julian Draxler a le niveau pour briguer une place de titulaire au PSG. Il va avoir l’occasion de le démontrer. Avec les forfaits de Neymar et Edinson Cavani, l’international allemand va certainement occuper l’un des trois postes offensifs face à la bande de Paul Pogba. Une promotion qui intervient alors que l’ancien surdoué de Schalke 04 enchaîne les sorties convaincantes ces dernières semaines.

Avec son aisance technique, sa vista et sa faculté à jouer des deux pieds, il a le talent pour faire la différence à Manchester. Mais il peut aussi passer à côté de son sujet, comme on l’a déjà vu par le passé dans certains rendez-vous importants. A lui de prouver qu’il a l’étoffe d’un grand joueur.

Daniel Alves

Alors qu’il fêtera ses 36 ans en mai prochain, Dani Alves n’est plus le joueur qu’il était à la Juventus ou au Barça. Sa prestation catastrophique à Lyon l’a rappelé le week-end dernier (défaite 2-1 en Ligue 1). En manque de cardio, le Brésilien peine à répondre au défi physique et ne parvient plus à répéter les efforts.

Si l’infirmerie était vide, Thomas Tuchel ne le titulariserait probablement pas contre United. Mais avec l’absence de Thomas Meunier, le coach allemand n’a plus vraiment le choix. Trop fébrile pour évoluer dans l’entrejeu, le « grand-frère » de Neymar pourrait être aligné comme milieu droit. En espérant qu’il compense ses lacunes par son expérience et sa qualité technique. Sans aucune certitude à ce niveau-là.

Eric Choupo-Moting

C’est l’un des paris perdants de Tuchel pour l’instant. En recrutant, à la surprise générale, Eric Choupo-Moting dans les dernières heures du mercato estival, l’entraîneur du PSG souhaitait densifier son secteur offensif. Mais sa doublure n’est clairement pas au niveau. Depuis son arrivée dans la capitale, l’international camerounais n’a pas su convaincre. Ses lacunes techniques et tactiques sont assez inquiétantes.

Certes, il se comporte en coéquipier modèle mais Paris est en droit d’attendre plus d’un attaquant qui n’a inscrit qu’un but (et une passe décisive) en dix-neuf matchs. A Manchester, le remplaçant de 29 ans ne sera sans doute pas titulaire. Mais vu l’hécatombe qui frappe la ligne offensive, il pourrait bien entrer en jeu, en fonction du scénario de la rencontre. Et c’est déjà inespéré pour un 9 au si faible rendement.





RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire