VIDEO. Les bons plans logements de la Banque de France pour ses agents



Quartier du Palais-Royal, au cœur de la capitale. Ses célèbres colonnes, son jardin prestigieux, et son palais classé aux monuments nationaux. Toute l’aile droite du bâtiment appartient à sa voisine la Banque de France, située de l’autre côté de la rue. Ces appartements font partie des quelques 800 logements que possède la banque.

La Cour des comptes s’est intéressée aux locataires de son parc immobilier. Dans un rapport publié ce lundi, elle dénonce “la réfaction (c’est-à-dire la baisse) de loyer systématique appliquée au profit des agents bénéficiant de logements de la Banque.” Les employés ont droit à des rabais : des loyers 30% sous les prix du marché, du studio au loft !

Un rapide porte-à-porte nous le confirme. « Oui, mon loyer est avantageux », admet, un peu gêné, un cadre de la Banque de France. Je paie autour de 6000 euros par mois pour 160 m². » Un loyer qui a l’air hors de prix, mais quand on a les moyens, en réalité… « C’est un excellent tarif, juge Nicolas Hug, agent immobilier dans le centre de Paris. Sur une base de 35 euros du m², pour un appartement sur le Palais-Royal, c’est vraiment une bonne affaire.”

Pour preuve, cet agent vient de louer de l’autre côté du jardin un appartement 65 euros du m² : c’est presque deux fois plus cher que les tarifs Banque de France.

Un loyer au rabais qui bénéficie aussi… à ceux qui ne travaillent plus pour la banque ! 20% des locataires sont dans ce cas, pour certains, depuis fort longtemps. “Je suis retraité, je ne travaille plus à la Banque de France depuis 1988”, nous raconte depuis l’interphone ce riverain d’un certain âge.

Des avantages qui d’après la Banque de France, ne devraient pas durer. “Pour les agents retraités, la loi nous oblige à réévaluer les loyers, nous déclare un dirigeant de l’institution. Nous ne pouvons pas les augmenter d’un coup de 30%, ça prend du temps. Nous le faisons à la fin du bail, qui dure en général neuf ans.”

Autant d’appartements qui passent sous le nez des employés actuels : la banque a dû trouver ailleurs à Paris 48 logements sociaux pour installer ses jeunes agents ! A la Banque de France comme ailleurs, les papys font de la résistance…



FranceTVInfo

A lire aussi

Laisser un commentaire