74% des Français soutiennent toujours le mouvement des « gilets jaunes »



Après les annonces du gouvernement, il y a un léger recul de quatre points par rapport à il y a deux semaines, selon un sondage pour franceinfo.

Malgré les mesures annoncées par le gouvernement, 74% des Français soutiennent toujours le mouvement des « gilets jaunes », qui ont prévu de se mobiliser samedi 17 novembre partout en France contre la hausse des prix des carburants. Selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting* pour franceinfo et Le Figaro publié vendredi 16 novembre, 74% des sondés jugent ce mouvement « justifié », 46% le jugeant même « tout à fait justifié ». Lors d’un précédent sondage, il y a deux semaines, ils étaient 78% à le trouver « justifié ».  

Selon notre sondage, une France est sur-représentée parmi les « gilets jaunes ». Celle des citoyens qui utilisent beaucoup leur voiture, une France rurale et péri-urbaine, de jeunes actifs appartenant essentiellement aux catégories populaires. Même s’il est compliqué, en l’état, d’appréhender le niveau de mobilisation, notre sondage précise toutefois que 33% des Français qui jugent ce mouvement « très justifié » prévoient d’y participer, en arborant simplement un gilet jaune ou en participant à des blocages.

En dehors des sympathisants de la République en marche, qui rejettent ce mouvement à hauteur de 67%, les sympathisants des autres partis approuvent tous à une très large majorité cet appel à protester contre la hausse des taxes sur les produits pétroliers.  

L’exécutif, qui a multiplié les interventions ces derniers jours, n’a pas réussi à calmer la colère des Français. Les mesures annoncées par Edouard Philippe n’ont pas convaincu : elles sont perçues comme de bonnes mesures, mais les Français ne pensent pas qu’ils en bénéficieront. Ainsi, la hausse du « chèque énergie » qui passerait de 150 à 200 euros pour les ménages les plus modestes est considérée comme une bonne mesure par 71% des Français. Le renforcement du dispositif de prime à la conversion est lui approuvé par 70% des sondés. Le problème, c’est qu’ils sont en moyenne 55% à estimer que même si ces mesures sont bonnes, ils n’en bénéficieront pas.  

L’intervention télévisée d’Emmanuel Macron mercredi n’a pas convaincu non plus. Ainsi, 58% des Français ont vu – entièrement ou partiellement – ou a minima lu ou entendu des commentaires sur cette interview. Sur ces Français exposés à l’interview d’Emmanuel Macron, 68% l’ont jugé « plutôt pas convaincant » et 31% « plutôt convaincant ». Lors d’une précédente interview, le 12 avril dans le journal de 13 heures de TF1, 48% des sondés avaient jugé le président « convaincant ».   

*Sondage réalisé auprès d’un échantillon de 1 005 Français représentatifs de la population âgée de 18 ans et plus, interrogés par internet les 15 et 16 novembre 2018.       



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire