Malgré les restrictions, New Delhi suffoque à nouveau à cause des pétards




À l’occasion de la grande fête populaire de Diwali, la Cour suprême a restreint, mercredi, la vente des pétards à New Delhi. Chaque année, lors des festivités, la fumée des feux d’artifice provoque une importante pollution de l’air. Mais les restrictions n’ont pas eu les effets escomptés : jeudi, la mégapole de 30 millions d’habitants s’est réveillée dans une grisaille toxique.



France24

A lire aussi

Laisser un commentaire