visite chahutée pour Emmanuel Macron



Au matin du jeudi 8 novembre, tout devait bien se passer. Visite de l’usine Renault et à la clé, des bonnes nouvelles : des embauches, des millions d’euros d’investissements, un nouveau modèle à produire. La séquence était parfaite pour Emmanuel Macron, jusqu’à ce qu’un ouvrier l’interpelle. « Vous n’êtes pas le bienvenu ici monsieur Macron« , lui lance l’employé. « Monsieur Ghosn nous donne d’une main, et vous, vous le reprenez dans nos poches de l’autre côté. Les salariés ici, ils sont à 40 km du site. Il va falloir qu’ils paient pour l’augmentation [du prix] de l’essence« .

Le chef de l’État tente de désamorcer la colère de ce syndicaliste hué par une partie de ses collègues, mais rien n’y fait. « Vous êtes en train de prendre aux retraités. Vous prenez aux retraités et vous prenez aux salariés qui n’ont plus de sous« , accuse le syndicaliste. Ce sera le seul échange houleux durant toute la visite, qui aura duré plus de deux heures.



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire