La visite chahutée d’Emmanuel Macron chez Renault



À la suite de la visite chahutée d’Emmanuel Macron au sein de l’usine Renault de Maubeuge (Nord), la journaliste Anne Bourse, qui a assisté à la scène, décrit en duplex depuis les lieux un président « parfois agacé que sa politique ne soit pas comprise. » Elle précise également que « si c’était à refaire, l’Élysée referait exactement la même chose ». »L’entourage d’Emmanuel Macron aurait déclaré : ‘Tant pis si le mécontentement domine son périple’« .Un périple, justement, aux accents de campagne électorale : « Il est allé sur les terres du Rassemblement national, entendre la colère de cette France qui se sent abandonnée », décrit la journaliste.

« La volonté avec cette opération était aussi de restaurer l’image du président », explique Anne Bourse, « de casser cette fameuse image de président des villes et des riches. » Un périple qui ne suffira peut-être pas à reconstruire cette confiance en berne. 



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire